Les valeurs

L’adoption de nouvelles valeurs pour le management des personnes a cessĂ© d’ĂŞtre une option pour se convertir en une obligation tant pour les entreprises, comme pour leur personnel et pour la sociĂ©tĂ© elle mĂŞme.

Les valeurs sont intimement mĂŞlĂ©s aux principes du taylorisme qui rĂ©gissent le modèle dit classique, toujours dominant. Ils sont basĂ©s sur des faits contemporains de son concepteur, FrĂ©dĂ©ric Taylor, qui n’ont plus cours aujourd’hui.

L'organisation Fractale repose sur des valeurs humaines

A la diffĂ©rence d’il y a un siècle, lorsqu’il fut crĂ©e, les travailleurs ont maintenant reçus une Ă©ducation, une prĂ©paration et une formation personnelle et professionnelle qui ne permet plus l’application du concept : les chefs pensent, les ouvriers exĂ©cutent.

La situation sociale a Ă©galement changĂ©. Les travailleurs des sociĂ©tĂ©s industrialisĂ©es ont le droit de vote comme citoyens et, comme consommateurs, le pouvoir de choisir et de dĂ©cider. Le niveau de vie n’est plus, pour la population active celui de survie qui Ă©tait commun il y a un siècle.

Il est devenu inviable de vouloir baser la relation entreprise – travailleurs sur le seul lien de subordination, sur une supposĂ©e dĂ©pendance Ă  sens unique (de bas en haut). Il est maintenant d’une moralitĂ© contestable et contestĂ©e de traiter le personnel comme des mĂ©canismes ineptes et de lui demander un engagement personnel le plus total possible en Ă©change d’une simple rĂ©munĂ©ration salariale.

C’est pourquoi le modèle d’Organisation Fractale dĂ©veloppe des valeurs et des principes en harmonie avec la situation technologique, Ă©conomique et sociale du XXIe siècle.

Ces principes et ces valeurs sont dĂ©crits en profondeur dans le chapitre 5 du livre : L’Organisation Fractale.

Panier
Votre panier est vide
Ce site uilise des cookies pour faciliter son expérience de navigation. Voir ICI notre politique de cookies
Accepter
x