Diriger par missions

La Direction par Missions est un modèle en-soi. Il fait partie de l’Organisation Fractale, mais je le considère applicable Ă  d’autres modèles d’organisation d’entreprises.

Il est formĂ© d’une description de la Mission Globale de l’entreprise, et des missions participatives qui incombent aux parties qui composent le tout (fractales, Ă©quipes, ou dĂ©partements selon le type d’organisation utilisĂ©e).

La mission globale

Mission : responsabilité d’atteindre des buts ou des objectifs qui est confiée à des personnes ou à des Unités Fractales.

Nous définirons les buts comme des finalités qui ne sont normalement pas exprimées numériquement ni assorties d’un délai. Les buts sont des intentions qui motivent l’action. Un objectif est un but concrétisé de telle manière que nous puissions savoir quand il sera atteint, ou dans quel pourcentage nous sommes en train de l’atteindre.

La Raison d’Être

Toute entreprise possède, explicitement ou non, une Raison d’Être et une Identité qui peut être consistante ou confuse. La Raison d’Être est ce qui justifie, comme son nom l’indique, son existence, sa présence sur le marché et tous les efforts pour s’y maintenir. L’Identité est ce qui permet de la différencier des autres, donc de spécifier sa place exclusive sur le marché. Mieux nous définirons la Raison d’Être et l’Identité de notre entreprise, plus nous serons cohérents dans nos comportements et dans nos décisions.

La Raison d’Être de l’entreprise devrait préciser quels sont ses engagements envers les parties prenantes (stake holders), ses valeurs et ses volontés d’action. C’est la combinaison unique de ces trois éléments qui constitue l’Identité de l’entreprise.

La Raison d’Être se transforme en mission globale quand le Conseil d’Administration confie la responsabilité de son application à la Direction Générale. La mission concrétise, à travers les Volontés d’Action, ses engagements et ses valeurs. Elle doit satisfaire trois grands principes : le Sens, la Cohérence et l’Ambition.

Les missions participatives

Une fois définie la mission globale de l’entreprise, celle dont la responsabilité est déléguée au fractal le plus extérieur, c’est à dire l’équipe de direction. Il faut ensuite la décomposer en missions pour les unités fractales du niveau immédiatement intérieur, celles dont les leaders sont aussi membres de cette équipe. Nous les appellerons missions participatives.

Principes des missions participatives

Tout comme la mission globale, les missions participatives doivent satisfaire certaines conditions. Ce sont les Principes de Contribution, de Complémentarité et de Cohérence.

La contribution est le fait que l’équipe fractale participe et contribue effectivement à la mission supérieure, que ses buts n’en sont ni indépendants ni divergents. La complémentarité est l’harmonie avec les missions des autres équipes. De plus les missions participatives doivent toutes être cohérentes avec les valeurs et les stratégies globales de l’entreprise qui sont définies par sa Raison d’Être, et faire également preuve de cohérence entre elles.

Le plan d’opérations

Dans le modèle traditionnel, ce sont les chefs qui conçoivent le plan, puis ils le divisent en fonctions qu’ils répartissent et en tâches qu’ils distribuent. Dans le modèle fractal, l’équipe est profondément impliquée dans la réalisation du plan. Elle contribue à la prévision de ses besoins, elle définit elle-même les indicateurs qui lui seront nécessaires pour contrôler son avancement vers les objectifs, et elle est la principales responsable du système d’organisation du travail.

Du manuel de fonctions Ă  la Direction par Missions

La direction traditionnelle voit le groupe comme un poulpe tentaculaire muni d’un seul cerveau (celui du chef) qui commande les bras de tous les membres du groupe. Diriger par mission, c’est remettre un cerveau dans toutes les boites crâniennes.

Panier
Votre panier est vide
Ce site uilise des cookies pour faciliter son expérience de navigation. Voir ICI notre politique de cookies
Accepter
x